Comment j'ai raté ma vie

  • Titre : Comment j'ai raté ma vie
  • Auteur : Bertrand Santini
  • Illustrateur : Bertrand Gatignol
  • Editions : Grasset jeunesse (première parution aux éditions Autrement en 2009)
  • Date de parution : 17 avril 2019
  • Nombre de pages : 48
  • ISBN : 978-2-246816447

L'auteur

En quelques années, Bertrand Santini s’est imposé comme un auteur Jeunesse incontournable. Chez Grasset jeunesse, il a publié, Le Yark (lauréat de nombreux prix, traduit dans une dizaine de langues et été adapté au théâtre sur des scènes nationales), Jonas, le requin mécanique,  Hugo de la Nuit, Prix NRP de la revue des professeurs de collège, et Miss Pook et les enfants de la lune. Bertrand Santini est également auteur et illustrateur de la série à succès Le Journal de Gurty aux éditions Sarbacane. (biographie empruntée aux éditions Grasset jeunesse)

Bertrand Santini

(photo empruntée au site bedetheque.com)

L'illustrateur

Bertrand Gatignol, né le 25 août 1977, est un dessinateur de bande dessinée français. Il est également le créateur de personnages de séries TV et il illustre des albums jeunesse.

Bertrand Gatignol

Quatrième de couverture

Quatrième de couverture

Mes impressions

Un très joli, très efficace, tout petit album qui fait réfléchir.

Le contraste est permanent entre le texte et les images, il interpelle donc forcément.

Jusqu'à la moitié du livre, le narrateur raconte son enfance à l'aide de très courtes phrases. A chaque double page, une phrase, une illustration. Ainsi commence l'histoire : 

"Quand j'étais petit, j'habitais un immense château"

Voici l'illustration qui accompagne cette première phrase : 

 

J'habitais un immense château

Ainsi pendant toute la première partie de l'histoire, qui raconte l'enfance du narrateur, les illustrations semblent dire le contraire du texte (ce qui est décrit comme beau ne l'est pas sur les images). Puis, quand on bascule vers l'âge adulte, c'est l'inverse qui se produit . Les phrases deviennent de plus en plus courtes, pour n'être à la fin qu'un adjectif, assorti d'une illustration qui semble dire encore une fois tout le contraire. Ou bien la vérité ? 

Et je suis devenu stupide

"et je suis devenu stupide"

 

J'aime beaucoup ce petit album qui avec une grande simplicité pose des questions philosophiques, existentielles. On s'interroge alors sur les différences de perception entre l'enfant et l'adulte, mais aussi entre adultes, ou entre enfants, sur ce qui est vraiment important dans la vie, sur les valeurs, sur la définition du bonheur, qu'est-ce qui nous rend heureux ? Comment peut-on dire que quelque chose est bien ou n'est pas bien ? Qu'est-ce que "réussir sa vie" ? Un véritable cours de philo en somme !

Un album simple, rapide, qui peut engendrer des heures de discussions ! Des illustrations en noir et blanc, ou presque. Un doudou rouge est souvent témoin de l'histoire. A avoir absolument dans une classe !

Merci aux éditions Grasset et plus particulièrement à Valéria Vanguelov de m'avoir permis cette belle découverte !

*****