La Délicatesse du homard

  • Titre : La Délicatesse du Homard
  • Auteur : Laure Manel
  • Editions : autoédition
  • Date de parution : 9 novembre 2016 

L'auteur

Laure Manel est née en 1978. Après des études de lettres, elle s'engage dans une voie professionnelle, mais le goût de l'écriture se rappelle à elle une douzaine d'années plus tard.

Les thèmes qui lui sont chers : l'amitié, l'amour, la psychologie et les ressentis, les rapports humains, la famille, les sentiments, la maladie, la mort, le deuil, les choix de vie...

Laure Manel1

(Clic sur la photo pour accéder au site de Laure Manel)

Quatrième de couverture

Elle a échoué volontairement près d'un rocher du Finistère, face à la mer. Elle se fait appeler Elsa. Elle se prénomme Axelle.

Elle ne veut pas qu'on lui pose de questions. Que cache-t-elle? Et lui, que cache sa rudesse ? Lui qui l'accueille sans même

savoir pourquoi...

Un roman à deux voix. Deux voix qui se racontent, et se taisent. Deux voix qui laissent place aux pas des chevaux, au vent

qui plie les herbes sur la lande, au ressac sur le rivage et aux souvenirs échoués sur le sable.

 

Mes impressions

Ce roman est un roman qui "fait du bien"! J'ai eu de la peine de devoir me séparer des personnages à la fin...

Le décor est vite planté, une plage de Bretagne, le vent, les rochers, et au pied de l'un de ces rochers, une femme, immobile depuis quelques heures, venue s'échouer là, qui intrigue François quand il l'aperçoit pour la deuxième fois sur le chemin du retour de sa balade à cheval.

Cette femme, il le découvrira plus tard, c'est Axelle, qui a décidé de fuir définitivement sa vie d'avant, son passé, trop lourd pour lui permettre simplement de vivre. Et c'est bien de cela qu'il est question tout au long de ce roman. Reprendre goût à la vie, apprivoiser peu à peu et se laisser apprivoiser par l'idée de la résilience. François va guider Axelle, mais lui non plus n'a pas vraiment été gâté par la vie jusqu'à maintenant...c'est à deux qu'ils vont essayer de "remonter en selle", et de poursuivre cette vie qui n'est peut-être finalement pas si moche.

Les chevaux occupent également une grande place dans ce roman, ils jouent un rôle important dans la "guérison" d'Axelle.

Il se dégage de cette histoire un sentiment de bien être, malgré les écueils auxquels sont confrontés les personnages. J'ai beaucoup aimé l'importance accordée à la confiance, à l'empathie, à l'écoute, au respect de l'autre. Que ça fait du bien!

Par moments, l'attitude d'Axelle/Elsa m'a un peu agacée, mais jamais trop longtemps, et cela permettait à François de mettre en avant toutes ses qualités (que j'aimerais le connaître, lui!)

L'auteure a un vrai don pour se mettre dans la peau d'un personnage masculin, et j'ai adoré les traits d'humour attribués à François!

Je connais bien la région dans laquelle se déroule cette histoire, j'ai beaucoup apprécié les descriptions des paysages (couleur de la mer qui n'a rien à envier à la Méditerranée, le nom "mer d'Iroise" qu'on lui attribue fait d'ailleurs penser à la couleur turquoise). Donc forcément, encore un PLUS pour moi! J'ai adoré me retrouver à Ploudalmézeau, à la Pointe Saint Mathieu, au Conquet, à Brest...

A travers ce roman, un vrai message positif nous est envoyé, rien n'est jamais perdu, il ne faut pas se laisser envahir par son passé, ni paralyser par son avenir! Le fameux "Pouvoir du moment présent" d'Eckhardt Tolle, que François a dû lire!

Pour conclure, c'est un roman qui redonne le moral, même si les protagonistes ont été bien malmenés par la vie jusqu'à présent, les personnages sont attachants, l'environnement envoûtant, et en ce moment, on a bien besoin de tout ça!

Deuxième lecture de cette auteure, deuxième coup de coeur!

*****

C'est le moment d'aller découvrir cette belle histoire sur le site mon BestSeller.com, où le début du roman est à lire en ligne gratuitement!