L'apprenti sorcier

  • Titre : L'apprenti sorcier
  • Auteure / illustratrice : Gerda Muller
  • Age : à partir de 3 ans
  • Editions : L'Ecole des Loisirs
  • Date de parution : 22 mai 2019
  • Nombre de pages : 32
  • ISBN : 978-2-211-23722-2

L'auteure

Née le 21 février 1926 à Naarden aux Pays-Bas, Gerda Muller est une talentueuse illustratrice, qui a fait rêver des générations d'enfants, et ça continue ! Après avoir illustré des albums aux éditions du Père Castor (Les bons amis, Les trois petits cochons, Marlaguette, Boucle d'or et les trois ours...), elle contribue depuis de nombreuses années à de multiples publications à L'Ecole des Loisirs. (Les Turlutins, La fête des fruits, Boucles d'or et les trois ours, Où vont-ils quand il pleut ? Ca pousse comment ?)

Gerda Muller

(Photo empruntée au site de l'Ecole des Loisirs)

Quatrième de couverture

Florian est paresseux et il veut tout, tout de suite. Il se verrait bien devenir sorcier à la place du sorcier, lui qui n'est que son apprenti. Un jour que son maître a le dos tourné, voilà le débutant qui se met à jouer avec les formules magiques...

Heureusement, le sorcier est un sorcier-guérisseur, capable d'arrêter les dégâts, et même de guérir Florian de ses gros défauts.

Mes impressions

Florian, un jeune garçon orphelin n'ayant pas de famille, est recueilli par Sigiswald, un sorcier très bienveillant, un sorcier-guérisseur, qui lui propose de devenir son apprenti. 

Le jeune garçon s'empresse d'accepter cette alléchante proposition et commence très vite à apprendre. Afin de tester sa confiance, Sigiswald, quand il voit que son apprenti progresse vite, décide de lui apprendre trois mots magiques. Ces mots permettent de mettre les objets en mouvement et de leur donner des ordres. Mais il lui fait promettre de ne jamais les prononcer en son absence. Florian le promet solennellement.   

Le sorcier devant partir quelques jours, il laisse à Florian une "liste de choses à faire"... Le jeune garçon, très tenté, utilise les formules magiques et demande aux balais d'aller chercher de l'eau afin de remplir l'évier... Oui mais... Il ne sait pas les arrêter ! La suite de l'histoire est catastrophique. Quand le sorcier rentre et constate l'ampleur des dégâts, il donne une bonne leçon à son apprenti. 

La morale de cette histoire, c'est qu'il faut toujours réfléchir à la conséquence de ses actes avant de les accomplir, qu'il vaut mieux éviter de mentir, et qu'il faut assumer ses bêtises. Ces notions sont amenées avec bienveillance, ce qui est propre à Gerda Muller, très attachée à ne pas effrayer les enfants, comme elle l'explique elle-même dans l'excellent petit livret "Tout sur votre auteur préféré" publié également par l'Ecole des Loisirs (que vous pouvez obtenir sur simple demande ou télécharger directement sur leur site !)

Un très bel album, qui permet de partager de fortes valeurs avec les enfants dès leur plus jeune âge, servi par des illustrations magnifiques, le talent de Gerda Muller n'étant plus à démontrer. Je n'exclus pas d'en proposer la lecture à mes élèves de CM1, pour amorcer de belles discussions en EMC.

Introduction l'apprenti sorcier

*

Illustration l'apprenti sorcier

Je profite de cet article pour évoquer la superbe collection de petits livrets régulièrement proposés par L'Ecole des Loisirs, pour nous présenter leurs auteurs : Tout sur votre auteur préféré. Celui sur Gerda Muller m'a enchantée. Il s'agit d'une conversation entre l'illustratrice et Sophie Chérer, au cours de laquelle on apprend beaucoup sur ses convictions, son travail, sa vie, son atelier... un vrai bonheur que de le feuilleter et de retrouver au fil des pages les couvertures de ses albums, ses fameuses illustrations, mais aussi des photos personnelles. Une réussite ! Merci mille fois aux éditions L'Ecole des Loisirs pour ces belles publications, qui nous permettent d'approcher plus encore les secrets de fabrication de ces livres qui nous enchantent. 

*****

Coup de coeur pour cet album

 

"Il arrive qu'on me reproche un manque d'agressivité dans mes images...

  Vous trouvez qu'il n'y en a pas assez tout autour? 

  Un tout petit qui ne sait pas encore lire a des besoins propres qui nécessitent beaucoup de soin. Il a besoin d'un monde protecteur, douillet, souriant, dans une nature réconfortante. Il a besoin de structures, besoin de savoir d'où vient et où va chaque personnage. A nous de le suggérer par la présence d'un élément, même très petit (par exemple, la petite maison dans Les bons amis) "

                               Gerda Muller, Tout sur mon auteur préféré, p.40