Ma liberté tout en couleurs

 

  • Titre : Ma liberté tout en couleurs
  • Auteures : Sylvie Baussier et Nancy Guilbert
  • Illustrateur : Bruno Liance
  • Editions : Oskar Editeur
  • Collection : Ottokar
  • Date de parution : 12 décembre 2016
  • Nombre de pages : 64
  • ISBN : 979-1-0214-0528-8

Les auteures

Nancy Guilbert

Nancy guilbert est une auteure jeunesse française, elle est maman de trois enfants et vit dans le nord de la France. Elle aime aller très régulièrement au contact de son jeune lectorat - elle est professeur des écoles - et de leurs parents et éducateurs.

Nancy Guilbert

(Clic sur la photo pour accéder au blog de Nancy Guilbert)

 

Sylvie Baussier

Sylvie Baussier est une auteure jeunesse française, elle a écrit de nombreux documentaires (Kididocs, Questions-Réponses...) mais aussi des romans jeunesse et des albums. Elle vit en Normandie.

Baussier sylvie

(Clic sur la photo pour accéder au site de Sylvie Baussier)

Quatrième de couverture

Alors qu'elle trime sous la chaleur des champs de coton, Cassie, une jeune esclave, aperçoit un mystérieux homme blanc. 

Il passe ses journées à l'observer depuis qu'il est arrivé à la plantation. Est-il dangereux? 

Et si cette rencontre apportait un espoir à Cassie? Un espoir inattendu?

Mes impressions

 Dès sa sortie, j'étais très curieuse de découvrir ce roman, tout d'abord parce que j'aime ce qu'écrit Nancy Guilbert (et c'était pour moi l'occasion de découvrir Sylvie Baussier, que j'ai certainement déjà rencontrée via les Kididocs à l'école - et à la maison aussi-  d'ailleurs!) et parce que l'illustration de la couverture est tout simplement sublime. Je trouve que ça compte aussi beaucoup, surtout dans la littérature jeunesse!

Je remercie donc Oskar Editions de m'avoir permis cette découverte.

Ma liberté tout en couleurs - illustration

Les jolies illustrations de Bruno Liance accompagnent le lecteur tout au long du roman

Dans ce court roman, nous faisons la connaissance de Cassie, une jeune esclave qui vient d'arriver dans la plantation. Le travail est pénible, elle n'y est pas habituée, elle était auparavant une "esclave de maison". En même temps que la difficulté du travail et la férocité du maître, elle découvre la bienveillance, le courage, l'entraide du côté de ses compagnons d'infortune en la figure de Mama Eugenia, qui à plusieurs reprises va lui éviter le pire...et puis il y a cet homme blanc qui fait son apparition et ne cesse de l'observer. Cassie s'en inquiète autant qu'elle s'en étonne...que lui veut-il?

Si j'ai apprécié dans ce roman les valeurs qu'il porte, j'ai aussi été agréablement surprise par la construction du récit. En effet, la "même histoire" nous est racontée deux fois, mais de deux points de vue différents. Dans la première partie, écrite par Nancy Guilbert, c'est Cassie qui nous parle. Dans la seconde partie, écrite par Sylvie Baussier, nous revivons certains événements de la première partie, mais à travers le regard du mystérieux homme blanc. Nous apprenons donc qui il est et quelles sont ses intentions, je n'en dis pas plus!

Une belle prouesse de la part des deux auteures, qui parviennent, à quatre mains, à nous livrer un message d'espoir, d'entraide, de bonté qui fait du bien. En écrivant cet ouvrage ensemble, elles joignent avec succès le geste à la parole!

Bravo à elles!

*****

Cassie

p.11 "Il a porté lui-même des colis plats bien emballés dont j'ignore l'utilité."

L'homme blanc

p.28 "Je ne laisse jamais des serviteurs transporter mes toiles. Ni des esclaves, dans ce sud des Etats-Unis où je suis simple visiteur. Pour ce genre de tâche, je ne fais confiance qu'à moi-même."