Le premier jour du reste de ma vie

  • Titre : Le premier jour du reste de ma vie
  • Auteur : Virginie Grimaldi
  • Editeur : Le Livre de Poche
  • Date de parution : janvier 2015 (City Editions) mai 2016 (Le Livre de Poche)
  • Nombre de pages : 336
  • ISBN : 978-2-253-09846-1

L'auteur

Virginie Grimaldi est une jeune auteure et blogueuse française, qui signe avec ce titre son premier roman publié.

 

Virginie Grimaldi1

(Clic sur la photo pour accéder au blog de Virginie Grimaldi)

 

Quatrième de couverture

Marie a tout préparé pour l'anniversaire de son mari : décoration de l'appartement, gâteaux, invités... Tout, y compris une surprise : à quarante ans, elle a décidé de le quitter. Marie a pris "un aller simple pour ailleurs". Pour elle, c'est maintenant que tout commence. Vivre, enfin. Elle a donc réservé un billet sur un bateau de croisière pour faire le tour du monde.

A bord, Marie rencontre deux femmes qui, elles aussi, sont à la croisée des chemins.

Au fil de leurs aventures, parfois déjantées, elles pleurent et rient ensemble, à la reconquête du bonheur. Leurs vies à toutes les trois vont être transformées par cet étonnant voyage.

 

Virginie Grimaldi sait parler aux femmes!     

                                                                            Elle.

On sourit, on respire, on se sent zen.

                                                                            Biba

Loufoque et émouvant. Un coup de coeur.

                                                                            Cosmopolitan

 

Mes impressions

 

J'ai trouvé ce livre pendant les vacances, dans une de mes librairies préférées, la Librairie du chat qui lit, à Châtelaillon-Plage (17) 

Le premier jour du reste de ma vie 2

Dans cette histoire, on embarque rapidement avec les protagonistes sur ce bateau de croisière, et on se laisse aller. J'ai lu ce roman comme j'aurais regardé une série, j'ai bien aimé me laisser décrire quelques situations cocasses, me laisser entraîner dans des histoires d'amour naissantes. J'ai eu le sentiment de me retrouver dans un épisode de "la croisière s'amuse", avec ce côté "léger", la rencontre de personnages parfois aux antipodes, obligés de "vivre ensemble"...

Quelques thèmes abordés ne m'ont pas laissée insensible, comme l'amour à tout âge, l'amitié intergénérationnelle, la vraie amitié : en lisant les aventures de ces trois nouvelles copines que sont Marie (la femme trompée du début du roman), Anne et la déjantée Camille, j'ai eu le sentiment de me retrouver il y a plus de 20 ans à l'internat! D'ailleurs, un des règlements de la croisière, qui était "pas de couples sinon débarquement immédiat", m'a également rappelé l'internat ;-))

Le texte est parsemé de textes de chansons de Jean-Jacques Goldman, j'ai trouvé cela original et plutôt bienvenu!

Donc un côté très frivole, vacances, farniente, découverte, situations loufoques, qui masque tout de même des sujets plus difficiles comme "comment négocier un changement de vie" (séparation, veuvage, vieillissement...), et pour finir,  un message très positif qui fait du bien!

Et n'oubliez pas de lire les remerciements à la fin, j'y ai retrouvé la plume du blog de Virginie Grimaldi, Femme Sweet Femme que je vous conseille de visiter, fou rire garanti!

 

 

 

*****

 p.202 " C'est vrai : elle aime les tours de magie ; elle a toujours aimé ça. Et elle sait pourquoi. Parce que la vie, c'est comme un tour de magie. Quand

on est enfant, on ne voit que le devant de la scène. C'est fabuleux, on s'émerveille, on se pose des questions, on a envie d'en savoir plus. Et puis on

grandit. Peu à peu, les coulisses se dévoilent, on réalise que c'est compliqué. C'est moins joli, c'est même parfois moche, on est déçu. Mais on continue

quand même à s'émerveiller." Virginie Grimaldi, Le premier jour du reste de ma vie

 

p.206 "Camille a toujours rangé le coup de foudre au rayon des légendes, avec le père Noël et la petite souris." Virginie Grimaldi, le premier jour du

reste de ma vie

 

p.262 " Croyez-moi, l'amour peut frapper à tout âge, partout. Même quand on ne l'attend pas. Il serait dommage de lui tourner le dos. Nous allons tous au

même endroit ; autant rendre le chemin plus heureux." Virginie Grimaldi, Le premier jour du reste de ma vie