Douglas Kennedy

 

Douglas Kennedy est né à New York le 1er janvier 1955. Il a grandi dans l’Upper West Side, étudié à la Collegiate School (le plus vieux lycée de New York) et au Bowdoin College dans l’état du Maine, avant de partir un an au Trinity College de Dublin, en 1974. De retour à New York il passe plusieurs mois à travailler sans succès comme régisseur dans des théâtres de seconde zone de Broadway. En mars 1977, entre deux productions, il décide de partir à Dublin pour rendre visite à des amis. Il y restera quelques années et occupera pendant 5 ans le poste d'administrateur de la branche expérimentale au National Theater of Ireland. Il commence alors à écrire, des pièces de théâtre, puis des récits de voyages. En 1994, sort son premier roman, Cul-de-sac (Gallimard – Série Noire, 1998), réédité dans une nouvelle traduction sous le titre Piège nuptial (Belfond, 2008 ; Pocket, 2009). Son deuxième romann, L'homme qui voulait vivre sa vie (Belfond, 1998, 2005 et 2010 ; Pocket, 1999) connaît un succès international.

Divorcé et père de deux adolescents, Max et Amelia, Douglas Kennedy vit entre Londres, Paris, Berlin et les États-Unis.

Bibliographie: 

Au-delà des pyramides (Belfond 2010, Pocket 2011)

Au pays de Dieu (Belfond 2004, Pocket 2006)

Combien? (Belfond 2012, Pocket 2013)

Piège nuptial (Belfond 2008, Pocket 2009)

L'homme qui voulait vivre sa vie (Belfond 1998, 2005 et 2010, Pocket 1999)

Les désarrois de Ned Allen (Belfond 1999, Pocket 2000)

La poursuite du bonheur (Belfond 2001, Pocket 2003)

Rien ne va plus (Belfond 2002, Pocket 2004)

Une relation dangereuse (Belfond 2003, Pocket 2005)

Les charmes discrets de la vie conjugale (Belfond 2005, Pocket 2007)

La femme du Ve (Belfond 2007, Pocket 2009)

Quitter le monde (Belfond 2009, Pocket 2010)

Cet instant-là (Belfond 2011, Pocket 2013)

Cinq jours (Belfond 2013, Pocket 2014)

Murmurer à l'oreille des femmes (Belfond 2014, Pocket 2015)

Mirage (Belfond 2015, Pocket 2016)

Toutes ces grandes questions sans réponse (Belfond 1er octobre 2016)