Marceline Loridan Ivens

Marceline Loridan-Ivens, née Marceline Rozenberg le 19 mars 1928 à Epinal de parents juifs polonais émigrés en France en 1919, est une cinéaste française.

Au début de la seconde guerre mondiale, sa famille s'installe à Bollène dans le Vaucluse.

Capturée par la Gestapo avec son père en février 1944, elle est envoyée à Auschwitz-Birkenau par le convoi 71 du 13 avril 1944, le même que Simone Jacob (Veil) et Anne-Lise Stern. Elle sera ensuite déplacée à Bergen-Belsen, puis à Theresienstadt. Elle survit à la déportation et vit la libération du camp par l'armée rouge le 10 mai 1945.

En 1963, elle épouse le réalisateur de documentaires Joris Ivens, qu'elle assistera dans son travail. Ensemble ils co-réalisent "Le 17ème parallèle" (un documentaire dans lequel ils ont filmé le peuple vietnamien résistant) en 1968. 

De 1972 à 1976, pendant la révolution culturelle, ils travaillent en Chine, et réalisent "Comment Yukong déplaça les montagnes", une série de douze films.

En 2003, elle réalise un film de fiction, "La petite prairie aux bouleaux" (traduction du terme polonais Brzezinka, germanisé en Birkenau), avec Anouk Aimée, inspiré de son parcours dans les camps. L'ours d'or d'honneur a été décerné à Anouk Aimée pour ce film lors de la Berlinale 2003.

Bibliographie

Ma vie balagan (écrit avec la journaliste Elisabeth D.Inandiak, Robert Laffont, 2008)

Et tu n'es pas revenu (écrit avec la journaliste Judith Perrignon, Grasset, 2015)