Ma vie de pingouin

  • Titre : Ma vie de pingouin
  • Auteur : Katarina Mazetti
  • Traduit du suédois par : Lena Grumbach
  • Editions : Gaïa Editions
  • Date de parution : 19 mars 2015
  • Nombre de pages : 269
  • ISBN : 978-2-84720-592-3

L'auteur

Katarina Mazetti1

(Clic sur la photo pour accéder au site de Katarina Mazetti)

Katarina Mazetti, née le 29 avril 1944 à Stockholm, est une journaliste et écrivaine suédoise.

Publié en 1999, son premier roman pour adultes, "Grabben i graven brevid" , "Le mec de la tombe d'à côté", se base sur son expérience de femme de paysan. Vendu à 450 000 exemplaires en suédois, il est traduit en 22 langues et adapté au théâtre et au cinéma. En 2002, le film est un succès, vu par plus d'un million de suédois. (source Wikipedia)

 

Quatrième de couverture

 Vous rêvez d'une croisière de l'extrême? Alors, c'est parti pour l'Antarctique!

Sur le navire, une globe-trotteuse septuagénaire répertorie les similitudes entre humains et animaux. Et elles ne manquent pas, grâce à une brochette de voyageurs bigarrés venus se frotter aux épaulards tueurs, albatros, pétrels et autres éléphants de mer.

En route pour le bout du monde, Tomas file vers son objectif ultime, en finir avec les tracasseries de la vie, seul sur la glace. C'est compter sans les quelque quatre cent mille manchots royaux qui peuplent les lieux, et sans Wilma dont la bonne humeur inébranlable laisse croire que tout lui sourit.

Quoi de mieux pour réchauffer les coeurs en perdition qu'un iceberg, pour peu qu'il se retourne, révélant le pingouin qui sommeille en chacun?

 

Mes impressions

 J'ai trouvé ce roman intéressant à plusieurs niveaux. Tout d'abord, il m'a fait passer un agréable moment (c'est ma deuxième croisière de l'année, je vais finir par y prendre goût! (cf "Le premier jour du reste de ma vie"!) ). L'auteur donne un ton pétillant à cette histoire au cours de laquelle le lecteur se familiarise avec les différents protagonistes, à savoir Wilma, jeune femme venue "découvrir le monde", qui n'a pas, contrairement à ce que l'on pourrait croire, une vie "rêvée", mais qui malgré tout est toujours d'une bonne humeur désarmante. Tomas, jeune homme désabusé, à qui - selon lui - rien ne sourit (sa femme vient de le quitter, elle a suivi son nouvel amoureux en Californie, emportant avec elle leurs deux enfants...) Alba est une jeune septuagénaire qui envisage encore le plus sérieusement du monde de passer son brevet de pilotage (elle est persuadée de vivre au moins jusqu'à 120 ans) et qui ne peut s'empêcher tout au long de cette croisière dans l'antarctique, de comparer systématiquement les comportements humains à ceux des animaux. Et il y a matière! Le tout étant amené avec beaucoup d'humour. Il y a aussi ce couple dont l'homme a décidé d'en finir avec sa femme, mais à lui la chance ne sourit jamais. 

Nous suivons donc toute une galerie de personnages, plus loufoques les uns que les autres, encore une fois, je n'ai pu m'empêcher de me croire dans un épisode de "La croisière s'amuse"! 

Mais derrière ce côté amusant, sont abordés des thèmes universels à toute société. Les rapports hommes femmes, la maladie, la vieillesse, bref, la vie quoi! J'ai aimé le regard toujours positif d'Alba sur ces sujets sensibles pour certains.

Pour toutes ces raisons, j'ai apprécié cette lecture, qui ne restera pas pour autant une lecture inoubliable. Je suis maintenant très curieuse de découvrir le roman "Le mec de la tombe d'à côté" de Katarina Mazetti!

*****