La Tresse

  • Titre : La Tresse ou le voyage de Lalita
  • Auteur : Laetitia Colombani
  • Illustratrice : Clémence Pollet
  • Editions : Grasset Jeunesse
  • Date de parution : 14 novembre 2018
  • Nombre de pages : 48
  • ISBN : 978-2-246-816300

L'auteur

Née en 1976 à Bordeaux, Laetitia Colombani est une réalisatrice, scénariste, actrice et auteure française. Elle a écrit et réalisé deux longs-métrages. Elle écrit aussi pour le théâtre. Son premier roman, La Tresse, paru en mai 2017 aux éditions Grasset, connaît un incroyable succès. En cours de traduction dans le monde entier, il est également en phase d'adaptation cinématographique. (Source, Editions Grasset )

Laetitia Colombani

 

L'illustratrice

Née en 1985 à Courbevoie, Clémence Pollet a commencé ses études d'illustration à l'école Estienne à Paris et les a terminées à l'Académie des beaux Arts de Bologne, puis à l'école des Arts décoratifs de Strasbourg. ( Source : le site de l'artiste, que je vous invite à aller consulter en cliquant sur la photo !) 

Clémence Pollet

Quatrième de couverture

Comme chaque matin, Smita démêle les cheveux de sa fille Lalita. Elle ne les a jamais coupés, en Inde les femmes gardent longtemps leurs cheveux de naissance, parfois toute leur vie. Elle divise la chevelure en trois mèches, qu'elle entrelace pour en faire une tresse. Mais aujourd'hui n'est pas un jour comme les autres. Aujourd'hui, Lalita va entrer à l'école. 

*

Cet album expose de manière sensible le sort réservé en Inde aux femmes et fillettes, en particulier quand elles sont issues de basses castes. Une manière aussi de souligner qu'il est crucial de lutter contre les discriminations qui empêchent des milliers de personnes de vivre dignement. 

                                                      Amnesty International      

Mes impressions

Un magnifique album. J'avais déjà beaucoup aimé le roman, une histoire en trois volets, simple mais efficace.

Cet album jeunesse sublime l'histoire à mon avis, même si l'on n'y retrouve que le premier volet. Les deux derniers sont tout de même présents, sur une double page qui représente un planisphère à la fin. A chaque page tournée, des illustrations magnifiques, qui sautent aux yeux tant leurs couleurs, celles de l'Inde, sont chatoyantes. 

Et puis la belle histoire de Smita et Lalita se tricote, nous raconte la condition des femmes en Inde, le combat qu'elles doivent mener pour avoir droit à l'instruction, plus encore quand elles sont issues de la caste des Intouchables. 

Une histoire de courage, de rage de vivre, de vivre normalement, comme tout le monde. Pour permettre à sa fille Lalita d'avoir une vie normale, Smita va prendre des risques, mais ses efforts seront récompensés. Un très joli récit, servi par de merveilleuses illustrations, porteur d'un message fort, et aussi très instructif quant aux coutumes et à l'art de vivre indiens. 

A la fin de l'album, comme je l'ai déjà évoqué précédemment, sur une double page, on découvre le "destin" des tresses de Lalita et de sa maman.

Une adaptation vraiment réussie !

*****