Le mystère du géant de Prague - Le golem du ghetto

  • Titre : Le mystère du géant de Prague - Le golem du ghetto 
  • Auteur : Sylvie Baussier
  • Editions : Oskar éditeur 
  • Date de parution : 15 octobre 2015
  • Nombre de pages : 104
  • ISBN : 979-1021403710

L'auteur

Sylvie Baussier est une auteure jeunesse française, elle a écrit de nombreux documentaires (Kididocs, Questions-Réponses...) mais aussi des romans jeunesse et des albums. Elle vit en Normandie.

Baussier sylvie

(Clic sur la photo pour accéder au site de Sylvie Baussier)

Quatrième de couverture

1580. Le ghetto, quartier juif de Prague, vit dans la peur et la menace : des individus malveillants font croire que certains membres de la communauté juive tuent des enfants chrétiens pour utiliser leur sang au cours de rituels. L'empereur Rodolphe II décide que tous les habitants du ghetto sont responsables de ces accusations. Il envisage alors de les expulser. Afin de protéger sa communauté contre cette violence, Rabbi Loew, le grand rabbin de Prague, crée en secret un golem…

***

Je n'existe pas encore. Pourtant je suis la glaise humide des bords de rivière, l'esprit qui flotte dans les bancs de brume. Un jour proche, un homme sculptera mon corps et m'introduira dans le monde des humains. Ce monde trépidant où certains trichent, mentent et font du mal. Moi, le géant de Prague, celui que l'on nomme le Golem, je me lèverai pour protéger les opprimés coincés dans le ghetto. Telle est ma destinée. Un jour, quelqu'un me dictera mes actes. Un jour, dans la ville de Prague... Un jour, pour défendre les opprimés du monde...

Mes impressions

Un livre extrêmement intéressant, qui permet au lecteur d'aborder, à travers une histoire librement adaptée, le thème et l'histoire de la légende juive du Golem. Vers la fin du 16ème siècle, Rabbi Loew, le grand rabbin de Prague, sentant son peuple menacé, donne naissance au golem. Lui seul pourra le seconder efficacement dans sa tâche. Le golem, ce géant de glaise qui ne prend véritablement vie que quand on écrit le nom de Dieu sur son front, va alors accomplir la mission qui lui est confiée, celle de défendre le peuple juif, de démasquer les menteurs et les méchants comploteurs.

J'ai beaucoup aimé la façon dont Sylvie Baussier a abordé ce thème, en nous racontant la relation qui s'est peu à peu installée entre le golem et son créateur, son maître. Le golem est ici "humanisé", et ce de façon très légère et subtile. Dans certains chapitres, écrits en italique, c'est la pensée du golem qui nous est livrée. Et il découvre de quelles bassesses l'homme est capable, mais il fait aussi le constat que même différents, les hommes bons se ressemblent.

p.35 "Et maintenant, il observait et s'étonnait. Il avait cru que les juifs du ghetto et les chrétiens des autres quartiers étaient ennemis. Pourtant, certains en ce moment où la justice éclatait se souriaient, se saluaient. Ensemble, ils se réjouissaient. Le golem trouva soudain que malgré leurs vêtements différents, malgré l'éloignement de leurs maisons, ils se ressemblaient. C'est sans doute tous ceux-là qu'il avait pour mission de protéger des méchants."

Le golem est une entité qu'il est difficile de définir, une légende, un "être" impalpable, difficile à représenter. Créature née de la volonté de l'homme, il doit lui obéir, mais peut aussi échapper à son contrôle et devenir dangereux. Tout ceci est très subtilement amené dans le roman de Sylvie Baussier. 

p. 47 "Qu'allait-il advenir d'eux? Le golem n'allait-il pas les livrer à l'ennemi, sans le vouloir? Il avait été créé pour faire le bien, mais savait-il jusqu'où pouvait aller la noirceur de certains humains?"

L'auteure, à travers ce récit, initie le lecteur à la légende du golem tout en lui racontant une belle histoire, pleine de péripéties et d'émotions.  A plusieurs reprises, grâce à la présence du Golem, quand l'honnêteté et la gentillesse seules ne suffisent plus, le bien triomphe, les méchants sont démasqués et le lecteur en retire un réel sentiment de bien-être. Il y a je pense plusieur degrés de lecture possibles, les plus jeunes y verront une "histoire" et retiendront le nom de golem (qu'ils connaissent par ailleurs dans tous leurs jeux électroniques! Ils en connaîtront ainsi l'origine!) et les plus vieux y verront des références plus subtiles à cette légende du golem.

Le moment où dans le ghetto on s'apprête à fêter la pâque m'a beaucoup touchée, ayant moi-même été invitée à fêter la pâque juive dans une famille de Brooklyn il y a ...17 ans, en avril 2000. Nous étions doublement étrangers (non juifs et français) et avons été accueillis à bras ouverts par cette famille, le père de famille nous faisant le récit de la sortie d'Egypte (les 10 plaies d'Egypte), chaque aliment présent sur la table symbolisant un moment important du récit. J'avais alors été très impressionnée, et j'ai aimé retrouver cette ambiance dans ce passage du livre.

J'ai par ailleurs beaucoup apprécié le dossier (Prague, les ghettos juifs, le golem, les ghettos modernes...)très complet et illustré à la fin de l'ouvrage.

Ce roman est sélectionné pour participer au Prix Azimut 2017 (prix littéraire des lycées français de la zone Asie), je profite donc de ce message pour souhaiter bonne chance au Golem, à Sylvie Baussier ainsi qu'aux éditions Oskar Editeur, que je remercie pour cette lecture!

*****

Deux liens concernant le golem et la ville de Berlin.

Très récemment (du 23 septembre 2016 au 29 janvier 2017) au Jüdisches Museum Berlin (musée juif de Berlin) a eu lieu une très belle et intéressante exposition intitulée "Golem" (l'expo est terminée, mais le lien permet encore de voir des photos et quelques vidéos)

*

Au nord de Berlin se trouve le plus grand cimetière juif d'Europe (42 hectares, 115 000 tombes), le cimetière de Weissensee (Jüdischer Friedhof Weissensee). Chose étrange, ce cimetière n'a absolument pas été détruit, ni même effleuré pendant la guerre, alors que la ville entière était rasée à la fin de la guerre. Une légende dit qu'un golem l'aurait protégé à cette époque...

*

Edit du 7 mars 2017

Je viens de retrouver les photos prises lors de ma visite de l'exposition sur le Golem au musée juif de Berlin à l'automne dernier, en voici quelques unes.

IMG_9919

IMG_9918

IMG_9929

IMG_9925

IMG_9920

IMG_9930

IMG_9931

IMG_9933