Magasin général - Loisel et Tripp

  • Titre : Magasin Général
  • Auteurs (scénario, dialogues et dessins) : Régis Loisel et Jean-Louis Tripp
  • Couleurs : François Lapierre
  • Adaptation des dialogues en québécois : Jimmy Beaulieu
  • Editions : Casterman
  • Dates de parution : 1. Marie, mars 2006. 2. Serge, octobre 2006. 3. Les hommes, novembre 2007. 4. Confessions, novembre 2008. 5. Montréal, novembre 2009. 6. Ernest Latulippe, novembre 2010. 7. Charleston, novembre 2011. 8. Les femmes, novembre 2012. 9. Notre Dame des Lacs, octobre 2014.
  • Nombre de pages : env. 80 pages par album, 128 pour le dernier. 

Les auteurs

Régis Loisel

Régis Loisel est né le 4 décembre 1951 à Saint-Maixent, dans le département des Deux-Sèvres. Enfant, il aime déjà beaucoup dessiner des personnages de Disney. En 1972 il s'installe à Paris et commence à voir ses premières planches publiées dans des magazines tels que Les Pieds Nickelés, Pilote, Mormoil, Pif Gadget ... En 1980 il quitte Paris pour s'installer à Perros-Guirec en Bretagne. Avec Serge Le Tendre, il publie chez Dargaud La Quête de l'Oiseau du Temps, série prépubliée dans Charlie Mensuel entre 1982 et 1987. Vers la fin des années 1990 il se lance dans l'écriture de scénarios pour d'autres auteurs. Ces dernières années, Loisel a eu la chance de réaliser son rêve d'enfance en travaillant sur deux dessins animés de Disney, Mulan et Atlantis. Après plusieurs années passées en Bretagne, puis à Loches (près de Tours), Régis Loisel vit désormais à Montréal. ( Source : le site de l'artiste, que je vous invite fortement à aller consulter pour plus de détails sur sa biographie. )

Régis Loisel 

( Clic sur la photo pour accéder au site officiel de Régis Loisel )

Jean-Louis Tripp

Jean-Louis Tripp, né le 4 février 1958 à Montauban, est un dessinateur et scénariste de bande dessinée, mais aussi un sculpteur et peintre français. Il publie ses premières planches dans Métal hurlant  en 1977. Son premier album, Le boeuf n'était pas mode paraît en 1978. En 1989 il interrompt sa production de bande dessinée pour se consacrer à la sculpture et à la peinture. Il revient ensuite au dessin par le biais de livres pour enfants (Le Trône, Freddo Mercurio ). En 2006, il cosigne Magasin Général avec Régis Loisel aux éditions Casterman. ( Source : site des éditions Casterman)

Jean-Louis Tripp

Présentation de l'éditeur

Loisel et Tripp ont concocté ensemble, avec une gourmandise très communicative, une chronique énergétique et très humaine, peuplée de personnages intenses et savoureux. Leur attachement partagé pour le Québec – Loisel y réside, Tripp y a enseigné - a servi de moteur à cette histoire truculente, qui ne ressemble à rien de ce que l’un ou l’autre a publié auparavant. Fondée sur la complémentarité de leurs savoir-faire, leur collaboration porte autant sur le texte que sur le dessin, et se nourrit du meilleur de leurs talents respectifs. 

- Ben voyons, Marie, tout le monde profite de toi, et puis on dirait que tu le vois pas... - Faut bien rendre service, Jacinthe... Je l'ai toujours fait. - Oui, mais avant, c'était Félix qui s'occupait du magasin ! - Je sais bien, ma petite Jacinthe... Je sais, mais j'ai toujours été comme ça...

Une comédie truculente dans la campagne québécoise des années 20. Réalisant ensemble le scénario aussi bien que le dessin, Loisel et Tripp ont conjugué leurs talents pour donner naissance à un auteur virtuel.

Mes impressions

Je viens de découvrir les six premiers tomes de cette série Magasin Général, et quel bonheur ! Cette lecture a été un pur moment de détente, à la découverte de tous les personnages vivant dans ce petit village de Notre Dame des Lacs. On y retrouve l'accent québécois ainsi que les expressions que j'affectionne tant. Le québécois a été ici adapté afin de permettre la compréhension du plus grand nombre. Les dessins, qui sont le résultat du travail des deux auteurs, donnent l'impression d'être vivants. J'ai presque le sentiment en refermant le sixième album que j'ai regardé un dessin animé. 

Dans ce petit village du Québec, le magasin général est tenu par Félix et Marie. Au début du Tome 1 Félix vient de mourir (mais il jouera un rôle important tout au long de l'histoire, où il intervient en "voix off", ce qui parfois apporte un peu de comique ou bien de la tendresse, de la mélancolie, selon les moments.) Marie, tout juste veuve, se fait un honneur de continuer à gérer son magasin de mains de maître. Ce magasin est le lieu de rencontre, de survie de toute la population du village et des hameaux alentours.

 

Paroisse de Notre-Dame-Des-Lacs

Nous y retrouvons la famille Roberge , la famille Gadbout, Louise Laflamme et Jacinthe Tremblay, mais aussi Noël Paulin, qui vit au Moulin à scie, les frères Latulippe, la famille Omelette... sans oublier les trois belles-soeurs, veuves, qui vivent ensemble, véritables grenouilles de bénitier et donneuses de leçons, le nouveau curé qui vient de prendre ses fonctions et apprend à connaître ses paroissiens en même temps que le lecteur, Gaétan, un peu simplet, que Marie va prendre sous son aile. Parmi les personnages, on retrouve aussi Isaac, une gueule cassée, qui est allé se battre en Europe et en est revenu défiguré et aveugle. Un beau jour arrive à moto un inconnu. Qui n'a presque pas l'accent québécois. Serge. Il s'installe chez Marie, et le moins que l'on puisse dire, c'est que ça fait jaser au village !

Magasin Général est une série bien emmenée, servie par des dessins de qualité et très agréables, où se mèlent savamment humour et sentiments. L'histoire, qui se passe au Québec dans les années 1920, pourrait très bien être celle d'un village français à la même époque. Nous y retrouverions le même genre de personnages, mais probablement moins truculents. Le Québec apporte une note savoureuse à cette oeuvre, et cet accent qui vient vous chatouiller agréablement les oreilles lui donne une autre dimension. La nature luxuriante du Québec est un personnage à part entière dans cette BD. Ses grandes forêts et ses rivières façonnent un décor de rêve qui peut parfois s'avérer hostile, c'est ce qui en fait tout le charme.  

Une très belle collaboration, et je suis ravie, il m'en reste trois à lire !

C'est chez Moé

*****

Coup de coeur