La toute dernière fois - Laure Manel

  • Titre : La (toute) dernière fois
  • Auteur : Laure Manel
  • Editions : autoédition
  • Date de parution : 1er novembre 2017

L'auteur

Laure Manel est née en 1978. Après des études de lettres, elle s'engage dans une voie professionnelle, mais le goût de l'écriture se rappelle à elle une douzaine d'années plus tard.

Les thèmes qui lui sont chers : l'amitié, l'amour, la psychologie et les ressentis, les rapports humains, la famille, les sentiments, la maladie, la mort, le deuil, les choix de vie...

Laure Manel

(Clic sur la photo pour accéder au site de Laure Manel)

 

Quatrième de couverture

 

On pense souvent à nos premières fois… Premier jour d’école, premier vélo sans roulettes, premier baiser, première cigarette… Mais c’est si loin, tout ça !

Nos dernières fois ne sont-elles pas plus présentes, plus fortes, plus propices à la réflexion ?

Souvenez-vous… de la dernière fois que vous avez vu votre meilleur ami, de la dernière fois que vous êtes allé à la mer, de la dernière fois que vous avez fait une gaffe… Imaginez-vous, au crépuscule de votre vie, vous rappeler vos toutes dernières fois.

Ce recueil de textes vous plonge dans 60 vies.

60 personnages, 60 anonymes, qui pourraient être chacun d’entre vous.

60 anecdotes, comme des bribes de vies… des souvenirs récents ou plus lointains, légers, doux-amers ou plus graves.

60 émotions, ou presque… qui vous divertiront, vous interrogeront, vous étreindront…

Tout au long de ces textes, vous vous identifierez, vous sourirez, vous serez peut-être aussi un peu remués… et vous penserez à toutes vos dernières fois, vécues et à venir. Alors vous aurez sans doute aussi une envie : vivre à 100 %.

 

Mes impressions

J'ai retrouvé ici avec beaucoup de plaisir la plume de Laure Manel. Je suis toujours impressionnée de constater à quel point cette auteure me surprend à chaque fois. Elle fait preuve d'une inventivité assez incroyable dans son écriture, avec des idées qui rivalisent d'ingéniosité. Ici, elle a imaginé soixante "situations", récits, qui tous commencent de la même façon, par "La (toute) dernière fois...

Au départ (avant lecture de la quatrième de couverture) j'ai pensé que j'allais lire les "dernières fois" d'un seul personnage, et découvrir ce personnage au fur et à mesure. Mais pas du tout! A chaque nouveau texte il est question d'une nouvelle personne. En fait, il s'agit de "nous tous" dans ces histoires. Tout le monde y passe, les petits, les grands, les hommes, les femmes, les vieux et les jeunes, les célibataires, les couples. Un joli puzzle de la vie, de ses aventures, mésaventures, drames et de tous les sentiments qui vont avec.

Laure Manel nous offre ainsi une étude sur l'être humain à travers toute sa gamme de sentiments. Le tout sur fond de sujets de société, d'actualité. Certains textes m'ont fait sourire, d'autres réfléchir, d'autres enfin m'ont émue, voire beaucoup émue.

Quelques textes m'ont parlé plus que d'autres, forcément, par rapport à mon propre vécu, et c'est cela que je trouve magique dans ce genre d'ouvrage : chaque lecteur y trouve ses repères. J'ai eu, cerise sur le gâteau, la merveilleuse surprise d'y découvrir une référence à une chanson qui me touche énormément, mais je n'en dis pas plus!

Comme chacun des ouvrages de Laure Manel, cette lecture ne laisse pas indifférent. Je me suis retrouvée dans pas mal des textes, et je pense que ce sera le cas de beaucoup d'entre nous. Bien joué! 

Je ne peux que vous conseiller vivement de vous pencher sur ces histoires de la Vie!

Sortie demain!

*****

"La (toute) dernière fois qu'elle a changé d'avis"

Donc, prise dans cette course effrénée, elle n'avait rien vu. Rien éprouvé d'autre que la frénésie, l'impatience, l'envie que tout soit au top. Son cerveau était concentré sur les tâches à accomplir, consciencieux, volontaire. Son coeur s'était fait tout petit. Comme si on l'avait oublié là, sur la ligne de départ de la course. Mais il a fait un saut de géant, a rattrapé tous les concurrents et s'est rappelé à elle quelques mètres avant la ligne d'arrivée. Quelques jours avant le mariage.

 

"La (toute) dernière fois qu'il est allé à l'école"

C'était le dernier jour. Un jour de début juillet, qui sonnait l'heure des vacances d'été. 

Pour lui, c'était plus. 

Déjà, le matin, en arrivant, il avait la boule au coeur et dans la gorge. Dernier jour... Le matin, il avait franchi la porte de sa classe avec une certaine émotion. Il avait écrit la date au tableau, fait glisser la craie sans qu'elle ne crisse désagréablement, s'était dit " Je me souviendrai toujours de ce jeudi 6 juillet". 

Je pourrais citer tant d'autres extraits, mais le mieux est de lire les histoires en entier, et de les savourer en les découvrant soi-même!