IMG_0725

  • Titre : Tim et le Sans-Nom
  • Auteur : Nancy Guilbert
  • Illustrateur : Grégoire Vallancien (avec et d'après les oeuvres de Paul Klee)
  • Editions : Léon art & stories
  • Date de parution : 28 mars 2015
  • Nombre de pages : 32 (non paginé)
  • ISBN : 979-10-92232-20-2

L'auteur

Nancy guilbert est une auteure jeunesse française, elle est maman de trois enfants et vit dans le nord de la France. Elle aime aller très régulièrement au contact de son jeune lectorat - elle est professeur des écoles - et de leurs parents et éducateurs.

Nancy Guilbert

(Clic sur la photo pour accéder au site de Nancy Guilbert)

Présentation de la collection

Je découvre avec ce titre la très jolie collection "Art-Fiction" des éditions Léon art & stories, et je suis conquise.

Dans cette collection, les auteurs invitent les jeunes lecteurs (7-10 ans) à les suivre à la découverte d'un artiste. Une histoire est imaginée à partir de plusieurs oeuvres de l'artiste, et Léon le petit dragon nous accompagne aussi pour nous donner quelques indices de temps à autre. L'histoire est également racontée avec les dessins d'un illustrateur, inspirés eux aussi des oeuvres de l'artiste.

                                                  IMG_0727    IMG_0727

A la fin de l'album sont reproduites toutes les oeuvres qui ont servi l'histoire, accompagnées des informations importantes les concernant (titre, date, taille, matières, endroit où elles se trouvent)

Senecio, Paul Klee

Pour finir, une double page documentaire est présentée par Léon le dragon, dans laquelle on apprend un tas de choses sur l'artiste, sa vie, ses oeuvres, et ce qui a inspiré l'auteur pour raconter l'histoire.

IMG_0726 

Des albums très complets, porteurs de messages importants (ici la dangerosité de la rumeur, la tolérance face à la différence) qui permettent aux enfants de découvrir l'art et les artistes autrement, et de façon très efficace.  J'adore!

Quatrième de couverture

Tim habite un village où la grisaille et le brouillard ont remplacé les couleurs, depuis qu'un sort a été jeté par le Sans-Nom. Il s'agit d'un étranger que les villageois ont rejeté : la rumeur fait de lui un monstre. Tim décide de l'affronter.

Qui est réellement le Sans-Nom? 

Mes impressions

 Comme je l'ai expliqué plus haut, ici, Nancy Guilbert a imaginé une histoire à partir de différents tableaux de Paul Klee, et le personnage principal de cette histoire, qui se prénomme Tim, est directement inspiré du tableau "Senecio".

Dans le village de Tim, tout est triste. Et les habitants accusent unanimement le "Sans-Nom", un étranger venu s'installer il y a quelques années, d'être à l'origine de tous leurs maux. Mais voilà. C'est sans compter sur la curiosité, la spontanéité et le courage de Tim, qui s'aventure chez cet étranger qui tout de même lui fait peur. Et si cet étranger n'était pas si méchant?

Une très belle histoire, qui fait réfléchir et pousse les enfants (et les adultes!) à se poser les bonnes questions.

Je trouve cet album très réussi, Nancy Guilbert est parvenue à un très bel équilibre dans son inspiration entre la vie de l'artiste, ses tableaux et le message de tolérance et de bienveillance qu'elle souhaitait faire passer.

Je suis vraiment séduite par cet album d'une richesse extraordinaire, un très bel "outil de travail" en classe, mais aussi une très belle idée de cadeau!

*****

 Pour compléter cette lecture, sur les mêmes thèmes de la tolérance et de la bienveillance, j'avais envie de vous parler d'un petit livret édité pour les enfants, que j'ai trouvé à la librairie du KaDeWe à Berlin en septembre dernier.

IMG_0728

"Quand les gens s'enfuient

Les raisons, les faits et les expériences"

Il s'agit d'un petit livre de 32 pages, dans lequel il est expliqué pourquoi les hommes, les femmes et les enfants doivent parfois fuir leurs pays.

Y sont détaillées les différentes raisons de fuir son pays (la guerre en Syrie par exemple), puis l'expérience d'Abean, un réfugié de 16 ans est racontée : 

Wenn Menschen flüchten2

Le voyage d'Abean : 37 jours de peur

Abean a 16 ans. Il est arrivé à Frankfurt am Main en septembre 2015 avec ses parents, un frère de 13 ans et sa grande soeur de 23 ans. Son autre frère a 25 ans et vit en Jordanie.

J'ai grandi à Daraa au sud de la Syrie. Notre famille avait là-bas une grande maison, avec des citronniers dans le patio...

Tout au long de ce petit livret, des explications sont fournies (9 raisons pour lesquelles les gens fuient leurs pays, les enfants en fuite - les adultes doivent protéger les enfants - Pourquoi le chemin vers l'Europe est-il semé d'embûches? Comment les réfugiés viennent-ils en Europe? Pourquoi les gens se disputent-ils au sujet des réfugiés?)

Wenn Menschen flüchten1

Une carte montre les trajets suivis par les deux réfugiés dont il a été question (Albean et Ronya) mais aussi les autres flux migratoires convergeant vers l'Europe.

Ensuite des détails sont expliqués sur l'aspect concret d'un départ (payer pour se faire aider, besoin de smartphones pour s'orienter...) et enfin l'arrivée en Allemagne est également détaillée : 

Wenn Menschen flüchten3

Etape1 : contrôles
Etape 2 : un lit et un repas (des vêtements, la visite chez un médecin si nécessaire)
Etape 3 : déménagement (ou plutôt ici installation)
Etape 4 : retour à l'école

En Allemagne, chaque école a eu pour obligation d'ouvrir une classe d'accueil. Ainsi, les enfants arrivés ces deux dernières années sur le sol allemand sont tous scolarisés, au même titre que les enfants allemands, et sur les mêmes lieux. Rien de tel pour s'intégrer et être accepté.

Wenn Menschen flüchten4

Puis pour finir, à la dernière page, de petits conseils : Que peux-tu faire?

*

*

Chacun de nous est étranger quelque part

Essaie juste une fois de te mettre à la place de ces enfants : pour eux, l'étranger c'est toi. Et ils manquent certainement de confiance en eux parcequ'ils ne comprennent pas un mot de la langue qu'ils entendent. Peut-être as-tu eu la même impression lors de vacances à l'étranger?

Une bonne idée : Traite toujours les autres comme tu aimerais que l'on te traite toi-même.

J'avais beaucoup aimé ce petit livret quand je l'ai découvert, et j'y ai tout de suite repensé en lisant l'album de Nancy Guilbert.